Art & Culture, Conseils

Les plus belles expositions de février et mars partout dans le monde

-19 février 2016

La première version de cet article récapitulait les plus emblématiques expositions de décembre et janvier, je continue donc avec les plus belles expositions prévues en ce mois de février et mars partout dans le monde. L’idée : ces quelques expositions emblématiques vous donneront peut-être envie de vous rendre dans ces villes, ou inversement, peut être que la visite d’une de ses villes (à ces périodes) vous donneront envie de vous arrêter à l’une de ses expos ! Découvrez donc ma sélection d’expositions Février Mars 2016 !


Les expos à ne pas rater en Février et Mars 2016



kiefer2

© Anselm Kiefer

Center Pompidou, Paris, France
Anselm Kiefer, Rétrospective
Du 16 décembre 2015 au 18 avril 2016

Le Centre Pompidou propose une traversée inédite de l’œuvre de l’artiste allemand Anselm Kiefer. Cette rétrospective, la première en France depuis trente ans, invite le visiteur à parcourir toute la carrière de Kiefer, de la fin des années 1960 à aujourd’hui, avec cent cinquante œuvres dont une soixantaine de peintures choisies parmi les chefs-d’œuvre incontournables. L’œuvre de Kiefer invite avec intensité le visiteur à découvrir des univers denses et variés, de la poésie de Celan à la philosophie de Heidegger, des traités scientifiques à l’ésotérisme. Installations et peintures monumentales…


expositions février mars 2016

© Jean-Léon Gérôme, Anacréon, Bacchus et l’Amour, 1848

Galerie des Beaux-Arts, Bordeaux, France
Bacchanales modernes ! Le nu, l’ivresse et la danse dans l’art français du XIXe siècle
Du 12 février au 23 mai 2016

L’exposition se propose de réunir une sélection d’une centaine d’oeuvres – peintures, sculptures, arts graphiques – issues des plus prestigieuses collections publiques nationales (dont le musée du Louvre, le musée d’Orsay, le musée Rodin, le Petit Palais, la Bibliothèque nationale de France). Abordant toutes les techniques et faisant côtoyer des chefs-d’œuvre incontournables à des oeuvres plus inédites, elle souhaite renouveler le regard sur les arts du XIXe siècle en plongeant le visiteur dans l’univers visuel mais aussi musical de cette époque foisonnante. La découverte de la figure polymorphe de la bacchante, fidèle et sensuelle prêtresse du cortège bachique, constitue à cet égard un thème novateur et fédérateur qui trouvera un écho particulier dans la cité de Bacchus, en préfiguration à l’ouverture de la Cité des civilisations du vin au printemps 2016.


cy towbly

© Cy Twombly, Untitled, 1966

Museum für Gegenwartskunst, Bâle, Suisse
Cy Twombly, Peinture & Sculpture
Du 12 septembre au 13 mars 2016

Au coeur de l’exposition se trouvent des peintures des années 1950 à 1970 de la collection du Kunstmuseum complétées par des prêts de la Fondation Emanuel Hoffmann et la Daros Collection qui possède un important ensemble d’oeuvres de Twombly. Elles illustrent l’évolution de l’artiste à ses débuts. Le tableau Untitled, de petit format, créé en 1954 à New York constitue le point de départ. La matière compacte et le coup de pinceau révèlent l’origine de Twombly, l’expressionisme abstrait. Les tableaux suivants ont été peints pour la majeure partie à Rome à partir de 1957. Dorénavant, le fond sombre cède le pas à des toiles lumineuses librement rythmées par des lignes au crayon, à la craie ou à l’huile où les grands formats et les formats horizontaux dominent. Les tableaux semblent être les témoins de l’état d’âme vécu pendant le processus de création, même des gestes correcteurs tels des ratures et retouches ainsi que des formes inachevées restent présents. Ainsi naît une ambivalence entre dévoiler et cacher.


Toulouse_Lautrec

© Henri de Toulouse-Lautrec, Les deux amies, 1892

Van Gogh Museum, Amsterdam, Pays-Bas
Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910
Du 19 février au 19 juin 2016

Après avoir eu lieu au Musée d’Orsay, l’exposition s’exporte à Amsterdam. Il s’agit de la première grande manifestation consacrée au thème de la prostitution, cette exposition tente de retracer la façon dont les artistes français et étrangers, fascinés par les acteurs et les lieux de ce fait social, n’ont cessé de rechercher de nouveaux moyens picturaux pour en représenter réalités et fantasmes.


expositions février mars 2016

© Harvey Stein, The Hug: Closed Eyes and Smile, 1982

Brooklyn Museum, New York, Etats-Unis
Coney Island: Visions of an American Dreamland, 1861–2008
Du 20 novembre 2015 au 13 mars 2016

Dédiée à Coney Island à la fois icône et muse de nombreux artistes, cette exposition retrace l’évolution de cette station balnéaire, d’abord destination touristique puis lieu de nostalgie où le déclin urbain se fait ressentir notamment avec la fermeture d’Astroland, un parc d’attraction ouvert en 1962 et fermé en 2008. Photos, peintures, posters, objets architecturaux, clips…au total 140 objets racontent l’histoire de cette partie de Brooklyn. Un endroit incontournable pour comprendre l’histoire de New York, dont la communauté est aujourd’hui en plein renaissance.


matisse-bonheur-vivre

© Henri Matisse, Le bonheur de vivre, 1905-1906

Palazzo Chiablese, Turin, Italie
Matisse e il suo tempo
Du 12 décembre 2015 au 15 mai 2016

À travers des comparaisons visuelles, cette exposition permet d’appréhender non seulement les subtiles influences réciproques ou les sources d’inspiration que partagent les œuvres de Matisse et celles d’artistes de son temps, mais aussi une sorte d’ « esprit du temps », qui unit Matisse et les autres artistes et qui touche des moments peu étudiés jusqu’à présent, comme le modernisme des années 1940 et 1950.

Leave a Comment